Les chiens ne sont
pas admis sur ce site.

Histoire et mission

À propos du Domaine Saint-Bernard

Pôle écotouristique de Mont-Tremblant, le Domaine Saint-Bernard offre aux visiteurs un territoire unique de 1500 acres de nature protégée pour pratiquer une myriade d’activités en plein air, tant sportives que culturelles et éducatives. Établi au cœur d’un environnement d’exception, en harmonie avec la faune et la flore, le Domaine Saint-Bernard s’inscrit comme une expérience récréative et écologique riche d’histoire et empreint d’une biodiversité unique. Lieu de prédilection des amoureux de la nature, le Domaine Saint-Bernard propose de l’hébergement rustique, des sentiers aménagés, un lac, un pavillon d’astronomie, un parcours d’entraînement en plein air et plus encore.

Notre mission

Protéger à perpétuité le territoire, la faune, la flore et les processus naturels.

Permettre aux utilisateurs de bénéficier d’un site naturel, accessible à prix modéré, pour des activités éducatives, culturelles, récréatives, sociales, sportives et scientifiques.

Notre vision

Être le modèle novateur de développement écotouristique en Amérique du Nord.

Notre histoire

L’existence, la mission et la vision du Domaine Saint-Bernard s’inspirent des peuples des Premières Nations, qui ont habité ces terres pendant des générations, ainsi que de leur culture qui se distingue par une relation profonde avec la nature, les plantes médicinales et comestibles. Cette relation se matérialise dans l’art traditionnel autochtone qui se présente sous plusieurs formes et s’appuie sur l’histoire et le patrimoine des Premières Nations.

Les premiers documents qui font référence à l’occupation du Domaine Saint-Bernard remontent aux années 1890.

En 1898, Monsieur Paul-Émile Raynaud devient le premier propriétaire du site actuel du Domaine Saint-Bernard. Il lègue son nom au petit lac du Domaine et profile une grande partie du paysage que nous connaissons aujourd’hui. En fait, ce cultivateur trouve les terres impropres à la culture et à l’élevage en raison de la pauvreté du sol. Il s’épuise et vend ses terres.

Une succession de propriétaires prendront possession des lieux. En 1938, c’est la famille Rousso qui opère le Domaine Onontio Inn, suite à la construction de deux hôtels : le Grand Saint-Bernard et le Petit Saint-Bernard. Leur dépliant publicitaire fait la promotion d’une oasis de santé et de repos dans les Laurentides.

C’est finalement le 31 décembre 1951 que les Frères de l’Instruction chrétienne prennent possession du territoire afin d’y établir un site de vacances, de formation et de retraite pour leurs membres. Leurs activités transforment considérablement l’aspect des lieux. Ils participent à la création de 33 kilomètres de sentiers, contribuent au reboisement du site par la mise en terre de 130 000 plants, et entament l’élaboration et la construction des Manics. Le nom Domaine Saint-Bernard devient l’appellation officielle du site.

En 1999, la Ville de Mont-Tremblant, avec l’appui de la population, acquiert le Domaine et c’est en novembre 2000 que la ville lègue le territoire à une fiducie d’utilité sociale nouvellement créée. La fiducie est un organisme privé, composée de 13 fiduciaires élus qui veillent à protéger l’intégrité du territoire du Domaine Saint-Bernard à perpétuité.

Pour en savoir plus à propos de l’histoire du Domaine, consultez l’ouvrage Le Domaine Saint-Bernard, grandeur nature publié par la Société du Patrimoine SOPABIC.